Carnet de route – Un amour de Cantal

Le plaisir de voir la vie en relief de nouveau. La montagne: cette force calme. Lorsque nous y sommes allés en Octobre dernier la forêt et son feu automnal s’apprêtaient à ensevelir les secrets de l’année passée dans son froid glacial. Aujourd’hui, je vous retrouve pour partager quelques uns des clichés qu’il ma été donné de faire avant que la neige ne vienne tapisser de poudre blanche ses monts et forêts.

20/10/16 – Ces dernières semaines la pluie a pas mal perlée sur les chaumières Auvergnates. Les vaches, profitant pour la dernière fois de l’air vivifiant de la montagne avant de rejoindre leurs étables pour l’hiver, broutent l’herbe humide et meuble dans la vallée qui sera bientôt enneigée. Ces Normandes et Limousines tapissent le paysage de leur couleurs: noires, brunes, mordorées. Allongées telles des divas, elles observent de leur œil noir et vitreux les voitures montant et descendant ces collines enveloppées par la brume déferlant sur la lande, rythmées par le crachin si singulier du Cantal. Le Millan, rapace aux griffes acérées, coiffe les têtes des vaches sur son passage à la recherche de nourriture. Ici le temps semble comme s’être figé: la nature y dicte sa loi.

Lire la suite »

Autumn, my mental season

autumn.JPG

Autumn came, with wind and gold. ~ Henry David Thoreau

Comme il est plaisant de chausser à nouveaux nos boots fourrées et nos mentaux, encapuchonnés. On s’habille, on se couvre, on s’imprègne, on s’imbibe à nouveau d’automne, on renaît. Dans la terre battue et humide qui embrume les chemins boisés, les feuilles mortes tapissent les allées de leur joli camaïeu de rouge, de jaune et d’orange. On se revêt des couleurs de l’automne pour lutter contre le monotone.

autumn1

It looked like the world was covered in a cobbler crust of brown sugar and cinnamon.”~ Sarah Addison Allen, First Frost

Le froid tout doucement prend ses aises en nos êtres blottis et froissés sous les couches de laines. Le vent effleure et mordille nos pommettes rosées par la fraîcheur automnale. Un nouveau jour se lève et un soleil nouveau de ses timides rayons illumine et réchauffe nos êtres chiffonnés.  Dans un dernier sursaut, la nature semble vouloir renaître une dernière fois pour mieux faner sous l’appel du grand froid. Bientôt sous les draps on cherchera un corps, une présence, une chaleur qui nous avait tant manqué. On en oubliera les chaudes nuits d’été, passées chacun de son côté.Lire la suite »

Une rentrée scolaire placée sous le signe du végétarisme

Devenir végétarienne pour 2017

smoothies
Smoothie maison: kiwi / pomme

Tout comme l’est le jour de l’an, la rentrée scolaire représente pour moi un signe de renouveau. C’est un moment de l’année que j’affectionne tout particulièrement car il me permet 1) de me recentrer sur moi-même en faisant le bilan des derniers mois qui se sont écoulés 2) de remettre en perspective les bonnes résolutions prises en début d’année pour peaufiner leurs objectifs, leur donner une nouvelle orientation ou tout simplement en ajouter de nouvelles (vous pouvez d’ailleurs relire l’article que j’avais dédié sur mes résolutions pour l’année 2016 ici).

En plus des résolutions que j’avais prises en cette fin d’année 2015 et que j’arrive dans l’ensemble plutôt bien à tenir pour le moment, j’ai souhaité en rajouter une qui m’est apparue comme une évidence ces derniers mois et qui est le fruit de lectures et de réflexions qui effectuent progressivement leur petit bout de chemin dans mon alimentation et mon mode de vie depuis plusieurs mois maintenant: celle de devenir végétarienne pour 2017.Lire la suite »

Adieu, mon amie.

La résilience est intrinsèque à l’oubli. La volonté même d’oublier contient en soi une forme de défaite, d’abandon, consentis ou non. Parfois, je me convaincs que j’ai réussi à t’oublier et à tourner la page des plus belles années de notre amitié. Autant de souvenirs et d’éclats de rire que nous ne revivrons plus jamais ensemble. D’autres fois, je me rends compte que j’oublie pour ne pas m’avouer cette sensation de défaite que ton abandon a engendré et que j’ai fini par cautionner. Il m’arrive même de penser que c’était mérité.

Lire la suite »

Week-end Nantais

Au mois de Juillet nous sommes allés passer un long week-end sur Nantes ce qui a été l’occasion pour nous de mieux découvrir la région Nantaise grâce à des petites excursions bucoliques à seulement une heure en voiture de la ville.

Aujourd’hui je partage avec vous une sélection des trois destinations coups de cœur que nous avions programmé lors de notre séjour, enjoy 😉 !

Trentemoult

Petit Burano Nantais situé à seulement 10min en voiture, il se dégage à Trentemoult une atmosphère paisible et chaleureuse. C’est avec plaisir qu’on se perd dans ce dédale de petites rues escarpées où les maisons aux couleurs acidulées ne font qu’un avec leur milieu naturel.

IMG_6690IMG_6689IMG_6686IMG_66977IMG_6694IMG_6698

Lire la suite »

Instants volés

Aujourd’hui je vous retrouve pour un article un peu différent des autres, que j’ai longtemps hésité à vous proposer car de manière générale je n’aime pas trop parler de moi ou dévoiler ma vie, je reste quelqu’un d’assez timide au final.

IMG_5959

I walk. I look. I see. I stop. I photograph. ~ Leon Levinstein

Cela fait un moment que j’ai envie de vous parler de mon amour pour la photographie, qui n’est ni plus ni moins qu’une ode à la vie. D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé être derrière l’objectif. Moi qui ai passé ces dernières années à observer et à analyser les petites choses et les grandes personnes qui peuplent ce monde en silence, la photographie m’a tout de suite permis de retrouver cette sensation familière et privilégiée de pouvoir saisir à la volée ces morceaux de vies qui s’offraient à mes yeux ébahis.

IMG_59633

Photography is a love affair with life. ~ Burk Uzzle

Il m’est arrivé bien souvent, depuis mon enfance, de me sentir comme spectatrice d’une scène se déroulant devant mes yeux, observant derrière ma vitre tintée le long fleuve pas si tranquille que ça de nos vies s’écouler – il est vrai que j’ai toujours préféré le silence significatif d’un regard ou bien l’encre noircie de mots couchés sur un papier que la parole verbale avec laquelle je ne suis pas vraiment à l’aise, encore aujourd’hui – En tout cas, c’est ce sentiment réconfortant et grisant qui m’anime de plus belle lorsque je passe derrière l’objectif pour immortaliser par milliers ces souvenirs avant qu’ils ne tombent dans l’oubli à tout jamais.

Lire la suite »

Venise #2 – Les quartiers

Lors de notre très court voyage à Venise nous avons déambulé dans plusieurs quartiers atypiques de la ville aux ambiances toutes très contrastées.

Sur les trois jours que nous y avons passé, je dirais que nous sommes restés dans Venise même une bonne journée et demi. Nous avons énormément marché ce qui nous a permis de découvrir beaucoup de choses en extérieur principalement sans pour autant avoirs pris le temps de les visiter systématiquement – ce  qui, je rappelle, n’était pas notre objectif premier. Grâce au Vaporetto que nous avons pris le deuxième jour nous avons aussi pu nous déplacer à certains endroits de la ville que nous n’aurions jamais fait à pied tellement nous étions fatigués.

J’ai essayé de vous lister, pour chaque quartier visité, l’ambiance qui s’en dégage, ce que nous avons observé, parfois visité mais aussi mangé ainsi que les petites trouvailles (s’il y en a eu) 😉

San Polo

C’est de loin mon quartier préféré, peut-être car c’était là où nous logions et que par conséquent nous avons le plus fréquenté. Situé au cœur de Venise, SanPolo est un quartier pittoresque qui incarne à lui tout seul le charme Vénitien. Ici pas de chichis, les vitrines très bobo chic de San Marco et du Rialto laissent place à un Venise plus authentique: les petites rues escarpées débouchent sur de grandes places à l’ambiance familiale et conviviale où les enfants tapent la balle tandis que les anciens ragotent sur leur banc jusqu’au coucher du soleil. C’est comme un endroit hors du temps au charme doucereux et où il fait bon vivre.

La plus grande et la plus belle place du quartier est celle du Campo San Polo (campo pour « champs »). Autrefois, cette place accueillait des courses de taureaux; elle est utilisée de nos jours pour projeter des films en plein air.

IMG_4860
Campo Solo
IMG_4906
Campo Solo

Nous avons principalement visité ce quartier en nous perdant dans les petites rues, ainsi je ne peux que trop vous conseiller de vous laisser porter par vos pieds afin de le découvrir au mieux.

IMG_4863

IMG_4875

IMG_4865

IMG_4886

IMG_4901

Lire la suite »

Home inspiration #2 { The Study }

Comme ceux qui ont lu cet article le savent déjà, d’ici deux mois Mr. T and I ❤ auront déménagé dans notre nouveau chez nous. Bien que nous ne sachions toujours pas où je serais mutée (d’ici une dizaine de jours le verdict devrait tomber…) nous essayons de nous projeter au mieux dans les différentes pièces du futur cocon que nous aimerions construire.

Lorsque nous avons emménagé ensemble, nous n’avions pas réellement pris le temps de nous demander quel type de décoration ou de meubles nous souhaitions avoir tout simplement car nous avions mutualisé ce qui avait été acquis ou ce qu’on nous avait donné ces dernières années.

Ces pièces rapportées qui constituent notre appartement aujourd’hui nous empêchent de nous sentir vraiment chez nous car 1) elles ne s’harmonisent pas 2) elles ne nous ressemblent plus. Au fil des années, nos goûts ont changé et le besoin de façonner à deux notre chez nous s’est fait de plus en plus pressant.

Le véritable « handicap » de l’appartement dans lequel nous vivons actuellement est le salon, qui nous sert de bureau, pour étendre le linge ou encore faire mijoter des petits plats au four. Nous nous sommes donc mis d’accord pour que nos bureaux respectifs se retrouvent à l’avenir dans une pièce séparée afin de permettre à l’un comme à l’autre de travailler tranquillement ou bien d’aller regarder un film ou écouter de la musique dans une autre pièce sans que cela ne gêne l’autre.

Aujourd’hui je vous propose donc un petit aperçu de l’espace de travail dans lequel je souhaiterais évoluer à l’avenir:

tumblr_nvz343feEe1u76ojxo1_540

Une pièce lumineuse, des meubles blancs, épurés, une jolie guirlande et une corbeille éthique en papier recyclable.

Lire la suite »

Venise #1 – Les îles de la lagune

Lors de notre court week-end de trois jours à Venise nous avons consacré une bonne grosse demi-journée à la visite des îles de la lagune.

Pour s’y rendre, rien de plus simple. Vous pouvez prendre le vaporetto directement de la Place Saint Marc ou de Fondamenta Nove. Le tarif à la journée pour visiter les îles coûte 20€ par personne. Il vous permet aussi d’utiliser le vaporetto en centre ville.

Soyez vigilent au moment de monter dans le vaporetto: les lignes partant de la Place Saint Marc et de Fondamenta Nove ne sont pas les mêmes. Certaines lignes ne font pas tous les arrêts. Vous verrez que tout est très bien indiqué par des écrans prévus à cet effet et comme pour le métro il vous suffit juste de regarder le trajet qu’emprunte votre vaporetto.

IMG_5011

Nous avons fait le choix de partir de Fondamenta Nove afin de découvrir en chemin ce coin de la ville étonnamment calme (comprendre: très peu de touristes), et ayant beaucoup de cachet: on sort un peu des sentiers battus pour découvrir encore plus d’habitations charmantes et atypiques ainsi que la Scuola Grande di San Marco sur laquelle nous sommes tombés par hasard et qui est magnifique !

IMG_5006

Burano

Notre premier arrêt qui est aussi le plus loin a commencé par l’île la plus excentrée: Burano. C’était un choix délibéré de notre part car la visite de cette île était la plus importante à nos yeux: nous voulions pouvoir en profiter au petit matin, lorsqu’il n’y a encore pas trop de monde. Cela nous permettait d’ajuster la durée de visite des autres îles qui bien qu’intéressantes n’étaient pas notre priorité.  Nous y sommes restés une bonne heure, ayant un planning très chargé.

Avec notre petit budget, nous n’avons malheureusement pas fait de visites sur l’île. Mais c’est avec bonheur que nous nous sommes perdus dans ces rues aux maisons aux mille couleurs. Sortir des sentiers battus et privilégier les petites rues aux axes principaux nous a donné l’impression d’être seuls au monde, surtout à une heure pareil (10h). Nous en avons profité pour flanner dans les rues: chaque tournant nous réservait son lot de surprises, une nouvelle palette de couleurs à découvrir ou encore des petites cours intérieures tellement mignonnes qu’on aimerait y déposer nos bagages et ne plus jamais en repartir.

IMG_5058

IMG_5094

IMG_5074

IMG_5083

IMG_5082

Lire la suite »