Ma bibliothèque minimaliste

ma bibliothèque minimaliste 1Il m’aura fallu deux ans pour appréhender ma manière de « consommer » la littérature sous le prisme du minimalisme. Si le cheminement a été long, je me rends compte qu’il constitue au final la suite logique d’une réflexion plus globale amorcée sur le sujet à l’époque où je m’étais lancée dans le défi minimaliste du MinsGame – réflexion qui est le prolongement d’un souhait qui reste inchangé: celui de me débarrasser du superflu, (dés)organiser mon quotidien pour ne garder que l’essentiel.

Publicités

Mon défi minimaliste

ed75d38d4fe9bdde395c8c2df4b22051.jpg

L’an dernier je me suis lancée dans un défi minimaliste un peu fou dont j’avais narré ici les différentes étapes avant de les retirer du blog par souhait de les mutualiser (car je suis la reine pour m’éparpiller, même sur mon blog hehe 😉 !).

C’est une version revue et corrigée que je vous propose avec un petit bilan, un an après, de ce que m’a apporté cette expérience.

Le minimalisme: quésaco?

Minimalism is not about having less. It’s about making room for what matters.

Le minimalisme, en gros hein, est un mode de vie qui privilégie la qualité à la quantité afin de nous amener vers un épanouissement spirituel plutôt que matériel. Il vise à éradiquer le superflu pour ne s’entourer que de l’essentiel (soit ce qui compte le plus à nos yeux).Lire la suite »