18 ans, une vie sans toi

seasick

“Tu as été l’époque la plus belle de ma vie. C’est pourquoi, non seulement je ne pourrai jamais t’oublier, mais je t’aurai constamment dans ma mémoire la plus profonde, comme une raison de vie. J’ai immédiatement compris après ton départ combien la vie allait être longue. Et qu’il fallait que je fasse semblant de m’y intéresser. Je ferai comme les autres. J’irai acheter du pain, je programmerai des voyages … Et de temps en temps je recevrai comme une bourrasque mon besoin de toi…”
— Pasolini

J’ai des morceaux de toi dans le cœur, dans l’âme et sur la peau. Quand d’autres ne laissent que le vide, de toi je garde tout. J’ai toujours tout gardé. – Patrick Poivre d’Arvor

La peur des grands espaces. La peur de la belle aventure, qui commence ce soir, sans toi. Lorsque sur les chemins battus vers de nouvelles routes inconnues, maman et moi, nous irons, je sais que toujours tu seras présent dans un coin de nos pensées. Et je verrais ton sourire se refléter dans la courbe des montagnes et le plis des vagues salines. Je me souviendrais.Lire la suite »

Publicités