2018 Reading Challenge ~ Best Of

foxyreading.JPG

Pour l’année 2018, je m’étais fixée un objectif raisonnable: lire trente livres. En 2017 mon objectif était de quinze, j’en avais lu vingt-cinq, l’écart ne me semblait pas infaisable mais pour la petite lectrice que je suis (petite dans le sens de lente et qui n’a jamais le temps pour ça), trente représentait déjà un bon chiffre. Le temps passant, je me suis vue progressivement augmenter mon objectif, non sans étonnement, et passer de quarante, à cinquante, pour finir l’année en beauté avec cinquante-quatre livres lus. Il faut dire que l’an dernier, la lecture a été mon plus bel échappatoire et de ce fait j’avais envie de partager avec vous le best of des lectures qui m’ont conquises.

lapausethebloglectures2018-1

lapausethebloglectures2018-2lapausethebloglectures2018-3

Depuis que j’ai créé mon profil Goodreads, garder bien en vue mes objectifs de lecture m’a motivé à lire plus et de manière plus régulière. Comme je vous le disais dans l’article sur ma bibliothèque minimaliste, le fait d’écouter des livres audio en allant et en revenant du travail m’a également bien aidé à remplir mes objectifs. Voici donc ma sélection coup de cœur de ce cru 2018 avec à chaque fois un résumé du livre et un petit avis perso en prime (attention, j’ai gardé le meilleur pour la fin 😉 ). Comme d’habitude je vous propose de lire cet article en musique en cliquant sur la vidéo se trouvant à votre droite dans la catégorie « son du moment » 🎶.

En attendant Bojangles ~ Olivier Bourdeaut

bojangles

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Une de mes plus belles lectures audio, une touchante folie douce (j’en ai versé ma larmichette). Je me suis complètement laissée transporter par la lecture et la musique qui vient rythmer le passage d’un chapitre à l’autre. Attention, on en ressort pas indemne.

13 Reasons Why ~ Jay Asher

jayasher13reasonswhy.jpg

Clay Jensen ne veut pas entendre parler des enregistrements qu’Hannah Baker a laissés. Hannah est morte, ses secrets avec elle. Pourtant, son nom figure sur ces enregistrements. Il est l’une des raisons, l’une des treize responsables de sa mort. D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

J’ai dévoré la série qui m’a donnée envie de découvrir le livre que j’ai acheté en format audio. Sur la forme: la lecture audio est sublime, je trouve qu’elle rend parfaitement compte des émotions qui traversent Clay et de l’état d’esprit de Hannah. J’ai particulièrement aimé entendre le son du lecteur cassette lorsque Clay appuie sur lecture ou pause, l’immersion est complète, surtout pour la dernière face. Sur le fond: j’ai pris plaisir à re-découvrir cette histoire mais il m’est difficile de la juger de manière objective après avoir vu la série bien que celle-ci lui soit très fidèle, elle l’a si bien sublimé que l’histoire de base paraît un peu pauvre à côté. J’ai trouvé que le livre manquait d’ouverture concernant les personnages qui se voient dédier les cassettes mais également vis-à-vis de ceux qui gravitent autour de Hannah et qui jouent un rôle parfois tout aussi important et qui ne sont pas exploités. La série a su montrer à quel point ils étaient connectés les uns aux autres et en quoi ce tout a fini par former ce fameux effet boule de neige dont parle Mr. Porter. Je trouve la mise en scène du livre vraiment ingénieuse et l’évolution des personnages en fin de saison une intéressante. Aussi, je suis restée un peu sur ma faim quant au rôle joué par Skye et qui est maladroitement amené dans le livre. Cependant, les deux œuvres se complètent à la perfection, et je recommande la lecture de ce livre qui reste un réel plaisir à lire / écouter.

La Tresse ~ Laetitia Colombani

9782246813880-001-T

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école. Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée. Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade. Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité. Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

J’ai été profondément émue par cette belle tresse qu’a tissée au fil des pages Laetitia Colombani: le destin de ces trois femmes liées les unes aux autres par leur détermination, leur sensibilité, leur rage de vaincre et de vivre m’a bouleversé. Je l’ai d’ailleurs offert à ces femmes, ou devrais-je dire, ces battantes que je côtoie chaque jour dans ma vie: il a rencontré à chaque fois un franc succès. Pour les intéressés, il existe aussi pour les petits en version illustrée.

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ~ Raphaëlle Giordano

tadeuxiemeviecommence.jpg

– Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.
– Une quoi ?
– Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude…
– Mais… Comment vous savez tout ça ?
– Je suis routinologue.
– Routino-quoi ?

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

J’ai beaucoup aimé la première partie du livre et cette approche romantisée du bien-être. Je me suis vite surprise à m’essayer aux même challenges que l’héroïne et j’ai pris un certain plaisir à suivre certains des préceptes dispensés par Claude (que j’ai imaginé comme un George Clooney français, oui, rien que ça). Malheureusement, la suite m’a un peu moins convaincue. Premièrement j’ai eu la sensation que le côté bien-être et découverte de soi a vite laissé place à un listing d’actions et de pensées imposées à l’héroïne: il y avait moins de spontanéité, plus de « fais ci, fais ça, pas comme ça ». Ça faisait trop d’un coup. Ensuite, si j’adhère complètement à l’importance de réaliser ses rêves d’enfants, j’ai trouvé que la manière dont celui de Camille se réalise est en partie utopique: qui bénéficie concrètement d’une telle chance dans la vie? Si les choses étaient aussi simples, nous serions tous auto-entrepreneurs, non? Pour moi c’est là que livre trouve ses limites: en oscillant entre des principes très réalistes, applicables dans nos vies de tous les jours et de l’autre côté un personnage fictif à qui il arrive quelque chose d’absolument extraordinaire, c’est trop beau pour être vrai. Par contre, j’ai adoré le dernier chapitre (enfin surtout mon côté prof qui sommeille en moi je pense) et ça m’a donné envie de rencontrer / devenir une routinologue moi aussi ! J’ai aussi eu envie d’expérimenter d’autres exercices de bien-être. On peut donc dire que globalement le pari est réussi pour l’autrice. Merci à ma copine Louise pour la recommandation, c’est un livre médicament qui est tombé à un moment de ma vie où j’en avais vraiment besoin.

La Belle et la Bête ~ Gabrielle-Suzanne Barbot de Villeneuve

labelleetlabete

Le monstre se fit entendre. Un bruit effroyable, causé par le poids énorme de son corps, par le cliquetis terrible de ses écailles et par des hurlements affreux, annonça son arrivée. En voyant approcher la Bête, qu’elle ne put envisager sans frémir en elle-même, la Belle avança d’un pas ferme, et d’un air modeste salua fort respectueusement la Bête. Cette démarche plut au monstre et, se retournant vers la Belle, il lui dit : « Bonsoir, la Belle ».

Avec ma collègue Blanche nous avons un petit rituel à chaque fois que nous allons à l’espace culturel: celui de farfouiller la section des livres folio à 2. Cette année en cours j’ai travaillé sur les contes avec mes élèves: ainsi c’est tout naturellement que j’ai eu envie de lire la véritable histoire d’un de mes dessins animés préférés. Et quelle belle histoire ! Je regrette de ne pas l’avoir lue plus tôt: je reste attachée au dessins animé mais je regrette que certains éléments du livre n’aient pas été adaptés sur grand écran.

La bibliothèque des cœurs cabossés ~ Katarina Bivald

labibliothequedescoeurscabosses

Tout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune Suédoise de vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l’Iowa. Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l’invite à venir passer des vacances chez elle. À son arrivée, une malheureuse surprise l’attend : Amy est décédée.
Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre son séjour à Broken Wheel et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque… grâce aux livres, bien sûr.

Il est de ces ouvrages qui imprègnent en eux l’éclat d’un souvenir qui se rejoue à chaque lecture ou chaque pensée: j’ai lu celui-ci lors de mon voyage à Florence et j’en garde un souvenir d’une douceur comparable au coucher de soleil se reflétant sur l’Arno. Un véritable livre médicament que m’a envoyé ma copine Marie juste avant mon départ et que je remercie au passage pour cette belle découverte.

C’est un ouvrage qui plaira aux amoureux des livres et aux âmes sensibles. L’histoire est légère, les références littéraires nombreuses, les personnages attachants, on aurait bien envie de prolonger notre séjour à Broken Wheel.

Virus LIV 3 ou La Mort des livres ~ Christian Grenier

virusliv.jpg

Le gouvernement des Lettrés a interdit les écrans et décrété la lecture obligatoire. Face à cette tyrannie, les Zappeurs se révoltent : ces jeunes rebelles, adeptes de l’image, propagent un virus qui efface les mots à mesure qu’ils sont lus. Seule Allis est capable d’identifier l’inventeur du virus et de trouver un antidote.

Je remercie une fois de plus ma bibliothèque de rue pour cette belle découverte. La lecture fut plaisante: j’ai adoré l’univers dystopique proposé par l’auteur et qui plaira à tous les amoureux des livres (et de SF). Je regrette seulement de ne pas l’avoir découvert plus jeune car j’ai l’impression de rester sur ma faim: l’adulte qui sommeille en moi aurait aimé une intrigue plus dense et complexifiée afin de profiter un peu plus longtemps de cet univers qui m’a séduite en tout point.

La saga Sailor Moon ~ Naoko Takeuchi

sailormoon2

Usagi est une jeune fille de 14 ans comme tant d’autres : elle aime dormir, jouer aux jeux vidéo, elle pleure pour un oui ou pour un non et elle ne se passionne pas pour ses études. Mais un beau jour, elle croise le chemin de Luna, un chat doué de parole qui va la transformer en une jolie justicière : Sailor Moon ! La voilà investie de plusieurs missions : elle doit identifier ses alliées, retrouver le légendaire Cristal d’Argent et protéger une certaine princesse… tout en luttant contre de mystérieux ennemis qui sont eux aussi à la recherche du fabuleux cristal aux pouvoirs fantastiques !

En 2018 j’ai réalisé un rêve de gamine: acheter les 12 tomes de la saga originelle Sailor Moon et les relire (enfin après toutes ces années!). Je suis toujours fan de l’univers (bien que tous les tomes ne se valent pas l’histoire reste très bien écrite), et j’ai déjà envie de les relire !

Les Royaumes du Nord ~ A la croisée des Mondes (Tome 1) ~ Philip Pullman

alacroiseedesmondes

Ce n’était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans : Lyra vivait, en compagnie de son daemon Pantalaimon, parmi les Érudits de Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d’Oxford à la recherche éperdue d’aventures.  Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d’une extraordinaire particule. D’une taille microscopique, la Poussière que l’on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord – est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises…  Jetée au coeur d’un terrible conflit, Lyra sera forcée d’accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s’opposent des forces que nul ne l’avait préparée à affronter.

Cela faisait un moment que je souhaitais lire ce livre, alors quand je suis tombée dessus à Easy Cash je n’ai pas réfléchi à deux fois, et j’ai bien fait. C’est de loin, avec la saga qui suit, un de mes plus beaux coup de cœur de cette année 2018. C’est simple, j’ai tout aimé: les personnages, l’univers, l’intrigue. Je ne l’ai pas juste lu, je l’ai littéralement dévoré. Je n’en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler mais je vous le recommande vivement ! Par contre, je déconseille le film qui ne suit pas l’histoire et qui est vraiment une adaptation médiocre du livre (je ne l’ai pas regardé jusqu’au bout tellement j’étais déçue).

Miss Peregrine et Les Enfants Particuliers ~ Ransom Riggs

 

Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante.
Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l’enfermement et l’immortalité.

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse…

Je finis avec mon coup de cœur x 1000 de l’année 2018 (et ma plus belle aventure audio grâce au travail extraordinaire de Benjamin Jungers): la sublime saga des Enfants Particuliers de Ransom Riggs. J’ai lu de nombreuses critiques négatives sur ce livre et je pense sincèrement que l’avoir écouté l’automne dernier, en roulant sous la pluie en pleine forêt, avec la voix de Banjamin Jugers pour sublimer l’œuvre et la petite musique mystique entre chaque chapitre, bah ça a complètement bouleversé mon expérience globale de l’œuvre. Rien que d’y repenser j’ai l’impression de sentir l’odeur de la terre mouillée c’est pour vous dire 😀

Comme pour le précédent livre, j’ai tout aimé, cette saga m’a transportée dans un univers merveilleux et j’étais si triste de quitter les enfants particuliers et leur univers si singulier (mais mes pleurs ont été entendus et un nouveau tome est sorti cette année, hallelujah !). Pour le coup, je vous recommande vraiment de les prendre en audio et surtout, ne regardez pas le film qui est une bouse intersidérale (je crois que je n’ai jamais vu pire adaptation sur grand écran: Tim Burton a complètement déformé l’histoire ; il a repris les mêmes personnages mais a échangé leur pouvoir, cherchez la cohérence, c’est du grand n’importe quoi).

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à l’épingler ainsi qu’à partager en commentaire vos coups de cœur 2018.

🍵

Littérairement vôtre, Laure.

lapausetheblog-readingchallenge

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s