Belfast

C’est avec plaisir que je vous retrouve pour une nouvelle rétrospective sur mon année d’expatriation. En ce début d’année 2013, je rejoignais pour quelques jours ma copine Aurore – alors étudiante erasmus en Cinéma et en Théâtre à la prestigieuse Queen’s University de Belfast – pour une semaine dédiée à l’aventure et à l’inconnu dans le pays des moutons et de la Guinness. En quelques mots, voici le résumé de la première partie de notre Irish road trip chez les leprechauns: welcome to Belfast city !

Belfast

Une journée à la cool dans la capitale

Si vous avez l’occasion de passer une journée posée à Belfast je vous conseille de commencer votre matinée en allant faire un tour au St George’s Market: ici, vous trouverez plein de jolies bricoles et souvenirs ainsi que des douceurs locales qui donnent l’eau à la bouche ! C’est un très beau marché, diversifié, qui fait la part belle aux produits locaux. Pour vous dire: depuis que j’avais quitté la France et posé mes bagages au Royaume-Uni – soit trois mois – je n’avais pas encore vu de poissonniers ou d’étalages de poissons fraîchement pêchés !

Une fois vos papilles ravies et vos estomacs rassasiés, le temps d’une petite balade direction le fleuve Lagan et ses docks s’imposepassez le bonjour pour moi à la madone The Beacon of Hope et profitez-en par la même occasion pour rendre visite au Big Fish de 10 mètres de long le plus populaire de la ville.

belfast_laganbelfast_laganbelfast_big_fishbelfast_beacon_of_hope

Arrêtez-vous faire une petite halte au café social du coin, The Dock. Cet endroit, idéalement situé à côté du Titanic Belfast, est une petite merveille qui fonctionne sur un principe de donation d’une ingéniosité surprenante: vous entrez et commandez ce que vous désirez (café, thé, chocolat, sandwich, scones…) et vous ne payez rien (!) enfin, avant de partir cependant, en votre âme et conscience, vous êtes amenés à juger de la qualité du service et des mets et pouvez donner en conséquence la somme que vous auriez pensé avoir payé pour ce service en la déposant dans la Honesty Box (certaines personnes folles du concept déposent parfois £10, £20 pour aider ce café social à perdurer dans le temps et cela semble marcher puisque j’apprends sur TripAdvisor qu’il fonctionne toujours aussi bien !). Si vous voulez mon avis, on devrait avoir plus de cafés de ce genre en France. En plus d’être sublimement décoré, l’endroit est cosy et chaleureux.

belfast_the_dockbelfast_the_dockbelfast_the_dockbelfast_the_dock

Je ne suis rentrée que dans la partie gratuite du Titanic Belfast  mais voir les costumes (Répliques ou originaux? Je ne saurais vous dire…) des acteurs du film a suffit à faire mon bonheur.

J’en ai profité ensuite pour me promener sur les docks: j’étais (presque) seule au monde en cette froide journée d’hiver ce qui était appréciable.

belfast_dockbelfast_dockbelfast_dock

Sur le chemin du retour n’hésitez pas à vous arrêter au Victoria Square Shopping Center pour faire quelques emplettes dans ce sublime centre commercial, prenez l’ascenseur qui monte tout en haut et admirez la vue qui donne sur le fleuve Lagan, attention ça donne le vertige!

 

Cave Hill et le château de Belfast

belfast_castle

Un de mes moments préférés a été notre journée passée au Château de Belfast puis la petite randonnée à Cave Hill (la Colline aux Grottes). Le château, situé à quatre cents pieds au dessus du niveau de la mer, permet de jouir d’une splendide vue sur Belfast et sur le Lough de Belfast. Sa rénovation ayant prit fin 1988 il accueille à présent (entre autre) de nombreuses réceptions de mariage et des soirées privées (c’est un peu le rêve de se marier dans un château comme ça! Bon un peu plus glauque d’avoir Cave Hill en paysage derrière 😉 ). Le Château a un ravissant jardin décoré sur le thème du  ‘Chat du Château’, un chat qui suivrait le jardinier partout et aurait neuf vies (un brin de réalité et une touche de fiction font une bonne histoire): ainsi neuf références y sont faites dans les dalles, les sculptures et le mobilier du jardin, saurez-vous les reconnaître? Allez, je vous aide !


Notre promenade à Cave Hill a elle aussi été pleine de surprise. Ce jour-là le temps n’était pas au beau fixe, nous avons donc entrepris de faire tranquillement l’ascension de la colline, sachant très bien que nous ne la ferions pas en entier: elle nous a amenée en haut d’un premier mont d’où nous avons pu profiter du paysage avant que la tempête ne se lève. Ayant peur de se faire rincer, nous avons donc décidé de partir lorsque soudainement le vent s’est levé, les nuages se sont obscurcis et chose surprenante, la neige a commencé à tomber, emportée par le vent, un tourbillon blanc a commencé à nous encercler. En une fraction de seconde, le paysage magnifique que nous observions s’est transformé en une scène de chaos: j’ai eu l’impression de me retrouver dans les Hauts de Hurlevent (au tout début du livre si ma mémoire est bonne), c’était saisissant et frustrant car dix minutes après la neige s’était arrêtée. Je garde à tout jamais gravé dans un coin de ma tête cette expérience, l’image de nos têtes ébahies et le frisson procuré par cette ambiance gothique digne d’un livre d’Emily Brontë.

 

Queen’s University et la McClay Library

Le deuxième gros coup de ❤️ de mon voyage à Belfast ! Grâce à Aurore et à une de ses copines j’ai eu la chance de pouvoir entrer dans la McClay Library, la prestigieuse bibliothèque située juste à côté du campus et de l’université (en effet, un pass électronique est nécessaire pour y entrer). On entre ici dans la quatrième dimension: d’immenses baies vitrées laissent la lumière du jour inonder les bibliothèques et les salles de travail majestueuses qui amènent à la réflexion et à la sérénité. Tout le confort moderne y est présent, on nage en plein rêvé éveillé: pièces remplies d’étagères (certaines électronisées) à perte de vue,  même les WCs sont high tech, un vrai délire! L’écrivain CS Lewis, originaire de Belfast et connu de tous pour avoir écrit Les Chroniques de Narnia, s’y est même vu dédier une salle de lecture et de travail à son nom et où l’on rentre par une porte qui est la réplique même de la porte de la commode dans Le Lion, La Sorcière Blanche et l’Armoire Magique 😍 (je vous dis pas l’état d’excitation dans lequel j’étais, par contre je n’ai pas pris de photos de l’intérieur car je n’étais pas censée être là en touriste).

Aurore en a aussi profité par la même occasion pour me faire entrer dans la Queen’s University où comme vous pouvez le voir ci-dessous les salles de classes sont à couper le souffle: oui oui, elle a eu cours dans ce genre de salles boisées recouvertes de peintures du siècle dernier où vitraux et orgues offrent une composition originale pour un lieu de travail.

 

Peace Walls

Étant a Belfast il était  inconcevable que je n’aille pas voir ce qu’il reste des peintures murales des Peace Walls (aussi appelés « lignes de la paix » ou comme j’ai pu le lire plusieurs fois « murs de la honte »). L’ambiance était particulière: quelques jours auparavant il y avait eu des échauffourées. Cependant, c’était impressionnant de voir en vrai ce que nous avions passé des années à étudier mais j’avoue avoir été un peu déçue de voir ces fresques – témoignages d’une histoire encore vivement présente dans les esprits – pillées et taguées par des amateurs.

 belfast_peace_wallsbelfast_peace_wallsbelfast_peace_wallsbelfast_peace_wallsIMG_8549IMG_8553belfast_peace_wallsIMG_8555belfast_peace_walls

Heureusement, pour nous remonter un le moral nous sommes allées chez Maggie May’s déguster une délicieuse apple pie et sa crème fouettée, le tout accompagné d’un bon milkshake à la framboise: un pure délice! Ne manquez pas de vous y arrêter si vous êtes dans le coin.

 

Belfast city by night

Belfast la nuit est une ville très active et surtout très belle. L’université en impose de par sa devanture, on se croirait projeté dans un film d’Harry Potter, prêt à aller traficoter on ne sait quoi dans une ruelle sombre, baguette magique à la main. Cette ville en effervescence compte aussi de nombreux pubs aux ambiances des plus décontractées aux plus électrisantes les unes que les autres. Je me souviens être allée dans un pub trop beau (cour extérieure, lampions, tables en bois) où à l’étage résonnait une musique pop/techno: des gens assis dans de gigantesques booth sirotaient une Guinness, leurs visages éclairés par un jeu de lumière rose acidulé – ils m’ont donné l’impression d’être plongée dans un délire psychédélique à la Alice au Pays des Merveilles. Ma copine Aurore vous conseille aussi The Lavery’s, un pub chaleureux à l’ambiance éclectique ou l’ont peut écouter des groupes de musique interpréter des chansons traditionnelles irlandaises. Mais ce qui m’a le plus plu à Belfast la nuit c’est notre petite promenade au Duke of York où j’ai pu voir les peintures murales rendant hommage au grand Salvador Dali mais aussi à Oscar Wilde ou à Beckett – mes chouchous ❤️. C’est  un endroit magique où vous trouverez de nombreux pubs pour passer une bonne soirée comme le Duke of York, pub traditionnel qui compte parmi les plus célèbres de la ville mais qui est souvent plein à craquer!

Belfast était le premier volet de cette semaine de retrouvailles, peu de jours après nous partions découvrir Dublin où je vous emmène dans un prochain article 😉

J’ai vu que ma story sur le Pays de Galles vous avez bien plu, je finis de rédiger les articles sur l’Irlande et j’attaque prochainement ceux sur notre petit road trip pour le partager avec vous au plus vite 🙂

☕️

Et vous, êtes-vous déjà allé en Irlande, aimeriez-vous y aller?

Publicités

4 réflexions sur “Belfast

  1. Merci pour cet article ! J’étais à Belfast il y a deux semaines, et c’est une ville que j’ai adoré ! Dommage nous n’y étions qu’une journée et le temps n’était pas terrible, mais cela ne nous a pas empêché de profiter de cette belle ville, avec son histoire particulière (nous avons d’ailleurs fait une visite avec un guide qui vit à Belfast depuis son enfance et a vécu tout cela, dont nous gardons un très bon souvenir).
    Des bisous xxx

    Aimé par 1 personne

    • Merci Elodie pour ton commentaire 😊 oh super ! J’aimerais bien avoir le contact si cela ne te gêne pas, ça m’intéresse ! Le problème en voyage c’est qu’on ne peut pas tout faire ni tout voir mais cela donne une bonne excuse pour y revenir plus tard 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s