Une histoire de pluie

La pluie s’ennuie du mauvais temps qu’elle n’arrive à rendre plus clément. Elle s’écoule et martèle sur les pavés vieillis et jaunis la même rengaine mélancolique. On a beau s’abriter sous nos ombrelles des larmes de tristesse qu’elle fait perler en nos cœurs, elle finit tôt ou tard par en imbiber la surface perméable des choses.

Il est curieux de penser que l’on peut marcher des années en se croyant naïvement protégé du salin de la vie. Car il arrive forcément un jour où les gouttent percent alors la surface jusque là immaculée et à notre tour c’est le grand plongeon.

Nous avons tendance à penser que la vie est faite ainsi: nous marchons dans un immense brouillard fait d’averses et d’intempéries dont nos grands parapluies nous protègent du mieux possible. Nous sommes plus fort que le vent, que la pluie, que la vie elle-même: rien ne peut nous atteindre.

Mais un beau jour on se rend compte que notre parapluie jusque là imperméable est détrempé: nous voilà immergés jusqu’au cou.

Ces derniers mois, j’ai longtemps marché en pensant que mon parapluie me protégerait des rafales qui bouleversaient ma vie, pensant naïvement que je ne finirais pas moi-même détrempée .

Je n’avais alors pas remarqué que ces précipitations qui m’accablaient déferlaient en moi au point de me submerger: je coulais.

J’ai alors refermé mon parapluie et je l’ai déposé au sol: le temps était venu pour moi d’affronter l’intempérie que j’avais, pensais-je, si habilement réussie à esquiver. J’ai chaussé mon plus beau ciré et mes hautes bottes de pluie pour plonger à pied joint dans cette flaque vaseuse qui avariait ma vie.

J’ai tout éclaboussé et d’un revers de cœur j’ai balayé ces gouttelettes qui depuis des mois perlaient en moi leur désarroi. J’ai réduit cette pluie en un amas de confettis et cette tempête en une drache de comètes.

Et pour la première fois depuis cette première nuit de giboulée j’ai vu s’esquisser dans mon ciel une éclaircie et poindre au petit matin celle que je n’attendais plus, mon amie l’accalmie.

J’ai alors pris pleinement conscience que, pour cette fois-ci tout du moins, l’orage était passé: je pouvais enfin souffler – la prochaine bataille attendrait.

 

Publicités

5 réflexions sur “Une histoire de pluie

  1. Quelle belle comparaison ! … C’est vrai que je ne sais pas d’où vient cette croyance que la tempête ne nous atteindra jamais, cette crainte même qu’elle nous touche, comme tout le monde. Et pourtant, comme on dit, après la pluie, le beau temps ! Alors le contraste doit bien en valoir le coup =)

    Aimé par 1 personne

  2. […] Les circonstances m’ont également poussées à lâcher prise et à pratiquer le principe de bienveillance, envers moi-même cette fois-ci (faites ce que je dis mais pas ce que je fais, vous voyez le genre…): j’ai arrêté de me rabaisser et je me suis laissée vivre, telle que j’étais, en acceptant mes défauts sans pour autant m’en accabler (et ça m’a fait un bien fou !). J’ai entrepris ce travail sur moi-même un peu contrainte par la situation que je vivais: j’ai appris à dire non pour me préserver ce qui n’a pas toujours été facile pour l’altruiste que je suis. J’ai également pris mes distances vis-à-vis de certains proches qui me malmenaient et mis fin à certaines relations qui m’empoisonnaient l’existence et avaient des incidences dramatiques dans ma vie tant sur le plan moral que physique (team corps en carton qui inspire toutes les émotions comme une éponge). Et bien que je réalise que ce ne soit qu’un premier pas vers un chemin mené d’embuches je me sens davantage prête maintenant à le fouler comme je vous le confiais métaphoriquement dans cet article. […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s