Une page n’est blanche qu’en apparence

carnet

Une page n’est blanche qu’en apparence. Les opportunités qu’elle offre sont multiples et infinies. Parfois, la plume glisse avec légèreté sur le papier, les mots dansent sous nos yeux et les phrases telles des farandoles endiablées s’enchaînent les unes après les autres. D’autres fois, c’est à peine si la plume parvient à accrocher les mots qui glissent et dégringolent sur ce papier de marbre, froid et insensible. Imperceptible est alors notre désarroi. Car la page blanche laisse parfois sans voix. 

Cependant, comment blâmer une page, qui n’est ni plus ni moins qu’une missive dictée par les battements fous de nos cœurs et les émotions qui nous accablent ou nous rendent heureux.

Ainsi, une page blanche n’est blanche qu’en apparence. Les opportunités qu’elle offre sont multiples et infinies à celui maître de ses émotions.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s