Venise #2 – Les quartiers

Lors de notre très court voyage à Venise nous avons déambulé dans plusieurs quartiers atypiques de la ville aux ambiances toutes très contrastées.

Sur les trois jours que nous y avons passé, je dirais que nous sommes restés dans Venise même une bonne journée et demi. Nous avons énormément marché ce qui nous a permis de découvrir beaucoup de choses en extérieur principalement sans pour autant avoirs pris le temps de les visiter systématiquement – ce  qui, je rappelle, n’était pas notre objectif premier. Grâce au Vaporetto que nous avons pris le deuxième jour nous avons aussi pu nous déplacer à certains endroits de la ville que nous n’aurions jamais fait à pied tellement nous étions fatigués.

J’ai essayé de vous lister, pour chaque quartier visité, l’ambiance qui s’en dégage, ce que nous avons observé, parfois visité mais aussi mangé ainsi que les petites trouvailles (s’il y en a eu) 😉

San Polo

C’est de loin mon quartier préféré, peut-être car c’était là où nous logions et que par conséquent nous avons le plus fréquenté. Situé au cœur de Venise, SanPolo est un quartier pittoresque qui incarne à lui tout seul le charme Vénitien. Ici pas de chichis, les vitrines très bobo chic de San Marco et du Rialto laissent place à un Venise plus authentique: les petites rues escarpées débouchent sur de grandes places à l’ambiance familiale et conviviale où les enfants tapent la balle tandis que les anciens ragotent sur leur banc jusqu’au coucher du soleil. C’est comme un endroit hors du temps au charme doucereux et où il fait bon vivre.

La plus grande et la plus belle place du quartier est celle du Campo San Polo (campo pour « champs »). Autrefois, cette place accueillait des courses de taureaux; elle est utilisée de nos jours pour projeter des films en plein air.

IMG_4860
Campo Solo
IMG_4906
Campo Solo

Nous avons principalement visité ce quartier en nous perdant dans les petites rues, ainsi je ne peux que trop vous conseiller de vous laisser porter par vos pieds afin de le découvrir au mieux.

IMG_4863

IMG_4875

IMG_4865

IMG_4886

IMG_4901

L’église Santa Maria Gloriosa dei Frari fait partie des monuments qui ont aiguisé notre curiosité et dont le prix rentrait parfaitement dans notre budget (1,50€ en tarif étudiant, sinon 3€). Bien que d’extérieur cette imposante église soit jolie mais sans plus, l’intérieur lui est à couper le souffle: le long de chaque côté est décoré de gigantesques statues aux drapés magnifiques. Chaque « tableau » nous raconte une histoire et l’instant d’un moment on oublierait qu’on est dans une église. Quant à la sacristie…sublime! On y retrouve aussi plusieurs tableaux du Titien. J’ai fait le choix de ne pas mettre trop de photos afin de ne pas bouder votre plaisir 😉

Non loin de là vous pouvez aussi observer la Scualo Grande di San Rocco (10€ l’entrée cependant) et l’église San Rocco dont la façade en marbre est magnifique.

IMG_4888

IMG_5298

IMG_5302

Idéal pour prendre un petit déjeuner traditionnel ou s’offrir une pause sucrée, le Pasticceria-bar Rizzardini est réellement the place to be. Dans mes souvenirs (j’ai lu et appris tellement de choses durant ce voyage), c’est l’une des plus vieilles boulangerie-pâtisserie de l’île. Les desserts et le chocolat chaud sont à tomber quant au café j’ai pu observer bon nombre d’italien s’arrêter au comptoir en déguster une tasse au petit matin avant d’aller travailler, dont notre hôte lui-même. Nous on a tellement aimé qu’on en a même ramené à la maison 😉

IMG_5337

IMG_5336

IMG_5224
Une pause bien méritée: chocolat chaud bien épais réalisé avec du chocolat fondu. Pour les pâtisseries, de gauche à droite: cannelloni à la crème pâtissière, amaretti (à tomber) et essi. Tous des desserts traditionnels Vénitien.

Comme je vous le disais dans mon précédent article, se restaurer à Venise peut vite amputer votre budget tant c’est onéreux. Etant de grands adeptes des bars à vin, il nous paraissait inimaginable de quitter Venise sans tester un de ses meilleurs enoteca.

La Cantina Do Mori est une taverne à l’ambiance rustique avec ses marmites en fontes ornant le plafond. Conçue comme un couloir, elle permet de relier deux rues entre elles et de ce fait passe comme inaperçue au premier abord. Accoudés au comptoir, c’est en toute simplicité que nous avons pu y déguster d’excellents cicchetti (tapas Vénitien) tout en se délectant d’un petit verre de Ombre, vin traditionnel local.

Ce bar à vin est idéal si vous souhaitez prendre l’apéritif ou si vous souhaitez manger sur le pouce. Par ailleurs, le personnel est accueillant et chaleureux (chose rare quand on voit l’amabilité à l’italienne..): ils ont pris le temps de répondre à nos questions en français, de nous décrire les mets et de nous parler un peu du terroir. Petit plus: étant considéré comme un bar à vin, vous ne payez pas le couvert !

IMG_5394
Cantina Do Mori
IMG_5391
Cantina Do Mori: comptez 20euros pour l’ensemble, alcool compris.

Rialto

Le quartier du Rialto annonce les prémices du quartier San Marco: on retrouve beaucoup de petites échoppes à touristes où sont vendus gadgets et produits dits « locaux » à des prix parfois exorbitants (et peut-être pas si locaux que ça je pense: amateurs de carnets, attention aux fabrications dites « artisanales » qui sont en fait en faux cuir voir « made in China »).

A notre plus grand regret, nous n’avons malheureusement pas pu admirer le célèbre Ponte di Rialto, le magnifique pont de pierre qui traverse le Canal Grande, car il était en réparation. Cependant, nous avons adoré nous y promener en le longeant pour admirer les sublimes devantures qui s’offraient à nos yeux. Le deuxième jour nous en avons aussi profité pour faire un tour au Mercato Di Rialto (le marché du Rialto) au petit matin: ambiance très sympa, attention toutefois à la provenance des produits que vous achetez.

Une fois de plus, pour profiter au mieux de ce quartier, je vous conseille de vous perdre dans les petites rues beaucoup plus charmantes et moins empruntées par les touristes.

IMG_4916

IMG_4929

IMG_4931

San Marco

San Marco est assurément le quartier le plus touristique et le plus luxueux de la ville: c’est un véritable champs Elysées à l’italienne version labyrinthe avec toutes ces petites rues. Pour l’anecdote, le soir de notre arrivée à Venise, nous avons observé une boutique Louis Vuitton en train d’être montée, au petit matin, la boutique ouvrait et les premiers clients affluaient. Cette opulence s’inscrit dans le faste Vénitien de manière contemporaine bien que cela dénote un peu avec l’architecture environnante. Comme vous l’aurez compris, ici, plus que dans les autres quartiers, tout est hors de prix, y compris les visites.

Parmi les incontournables à visiter il y a bien évidemment la magnifique Piazza San Marco (Place Saint-Marc), emblème de la Sérénissime (nom qui était donné à la République de Venise).

De la place vous pouvez observer la Basilica di San Marco dont l’architecture laisse rêveur (la photo ne paye pas de mine mais de près on en prend pleins les yeux, promis!). Si l’entrée est libre il est cependant conseillé d’arriver sur place en avance car la queue, gigantesque, promets parfois un temps d’attente digne d’une attraction Disney !

IMG_4995
Basilica di San Marco

Toujours aux alentours de la place on peut observer la Torre dell’Orologio (la tour de l’Horloge) : cette horloge a la particularité d’indiquer les heures, les phases de la lune, la course du soleil par rapport aux saisons et aux signes du zodiaque. Une légende populaire raconte qu’on aurait crevé les yeux aux horlogers l’ayant érigé afin qu’ils ne divulguent jamais leur secret de création. Son prix d’entrée s’élève à 12€.

IMG_4999

Le « Campanile » est une ancienne tour de garde haute de 98m qui offre une vue inoubliable sur Venise et sa lagune. Cependant, sur conseil de notre hôte nous avons finalement décidé de ne pas la visiter car 1) prendre l’ascenseur pour monter en haut de la tour coûte quand même 8€ 2) il y a tellement de touristes qu’il est difficile d’en profiter vraiment.

IMG_5156
Campanile et Palazzo Ducale (Palais des Doges)

Le Palazzo Ducale (Palais des Doges) était LE monument incontournable dont nous avait beaucoup parlé notre entourage et que nous souhaitions absolument faire: et autant vous dire que nous n’avons pas boudé notre plaisir !  Ce palais gothique représente à lui tout seul la quintessence du faste et de l’histoire Vénitien: l’intérieur est composé de fresques gigantesques, de moulures dantesques où s’entremêlent marbre et dorures.

Vers la toute fin, avant ou pendant la visite des geôles (je ne me souviens plus), arrive un moment où l’on marche même sur le pont des soupirs afin de rejoindre un bâtiment adjacent du palais: ce moment est magique et drôle à la fois car on peut alors observer les touristes mitrailler le pont (et nous au passage) sans qu’ils ne puissent nous voir ou deviner notre présence en retour.

Afin de ne pas vous spoiler la visite, j’ai fait le choix de ne pas vous montrer l’intérieur du palais pour garder le mystère et le charme intact de cet endroit que j’ai pris tellement de plaisir à dévorer des yeux.

Contrairement à la Basilica di San Marco, si vous choisissez bien votre horaire vous n’aurez pas à attendre trop longtemps pour acheter votre billet. Nous avions fait le choix de ne pas les réserver en ligne pour rester libre d’organiser nos journées comme nous le souhaitions. Nous y sommes allés à midi et n’avons attendu que 15min pour les acheter (au mois d’Avril). Comptez 2h minimum de visite, sans (audio-)guide.

Au final, le seul petit bémol à cette visite, qui à mes yeux les vaux totalement mais qui peut vite représenter un budget (surtout pour les familles nombreuses), c’est son prix (19€). D’où l’importance de bien choisir à l’avance les monuments que vous souhaitez visiter à Venise afin de ne pas y laisser votre compte en banque 😉

IMG_5341
Palazzo Ducale (Palais des Doges)
IMG_5160
Ponte dei Sospiri (le Pont des Soupirs)

IMG_5005

Non loin de la place Saint-Marc, caché dans une petite rue qui débouche sur une impasse, fermé au public mais dont l’accès reste libre, vous pouvez admirer le célèbre Scala (escalier) du palais Contarini del Bovolo (Bovolo pour « escargot »).

IMG_5177
Scala Contarini del Bovolo (escalier  du palais Contarini del Bovolo)

Dorsoduro

Pour rejoindre ce quartier de la ville rien de plus simple que de prendre le vaporetto ou d’emprunter le Ponte dell’Accademia qui offre une vue unique sur Santa Maria della Salute et la Punta della Dogona (pointe de la douane).

IMG_5193
Santa Maria della Salute
IMG_5185
Santa Marie della Salute

Quartier étudiant de la ville, à Dorsoduro se dégage une ambiance chaleureuse et relaxante. Nous n’y avons malheureusement passé qu’une fin de soirée, c’est trop peu pour l’avoir apprécié à sa juste valeur. Cependant, c’est celui qui se rapprochait le plus de notre mode de vie et en ce sens le fait qu’il nous ait apparu tout de suite familier a fait que nous nous y sommes vite sentis comme à la maison (en dix fois mieux bien entendu 😉 ).

Ce qui m’a le plus charmé dans ce quartier, c’est la présence quasi-inexistante des touristes en fin de journée (au mois d’Avril). Tandis que nous déambulions dans les petites rues adjacentes, nous avons vraiment eu l’impression de nous mêler aux Vénitiens et aux étudiants de la faculté. A plusieurs reprises nous sommes passés devant des pubs grouillant d’universitaires, musique rock en fond et mousse en main – une ambiance très similaire à celle de chez nous au final.

Ce que nous avons le plus aimé faire à Dorsoduro c’est flanner le long de la lagune (côté faculté) et admirer un magnifique couché de soleil recouvrir la ville de doré. J’ai aussi particulièrement aimé ce quartier car j’ai pu y apercevoir quelque street art qui trouvaient tout à fait leur place dans ce quartier plus populaire de la ville.

Pressés par le temps nous n’avons malheureusement pas pu visiter davantage ce quartier mais sachez que vous si vous le souhaitez vous pouvez visiter Santa Maria della Salute (visite gratuite, payer 3€ pour visiter la sacristie), elle renferme des tableaux du célèbre peintre Tintoret, dont vous n’aurez pas fini d’admirer ses oeuvres lors de votre voyage tellement la ville en regorge. Je suppose que la vue qu’offre la Pointe de la Douane doit être à couper le souffle elle aussi, comparé à son prix qui lui l’est beaucoup moins (15€).

IMG_5248

IMG_5266

IMG_5267

IMG_5282

J’espère que cet article sur les différents quartiers de Venise vous aura plu ! N’hésitez pas à poser vos questions mais aussi à l’alimenter par vos conseils, bonnes adresses et petites astuces 😉

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez certainement (re)lire celui que j’avais dédié aux îles de la lagune 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s