Venise #1 – Les îles de la lagune

Lors de notre court week-end de trois jours à Venise nous avons consacré une bonne grosse demi-journée à la visite des îles de la lagune.

Pour s’y rendre, rien de plus simple. Vous pouvez prendre le vaporetto directement de la Place Saint Marc ou de Fondamenta Nove. Le tarif à la journée pour visiter les îles coûte 20€ par personne. Il vous permet aussi d’utiliser le vaporetto en centre ville.

Soyez vigilent au moment de monter dans le vaporetto: les lignes partant de la Place Saint Marc et de Fondamenta Nove ne sont pas les mêmes. Certaines lignes ne font pas tous les arrêts. Vous verrez que tout est très bien indiqué par des écrans prévus à cet effet et comme pour le métro il vous suffit juste de regarder le trajet qu’emprunte votre vaporetto.

IMG_5011

Nous avons fait le choix de partir de Fondamenta Nove afin de découvrir en chemin ce coin de la ville étonnamment calme (comprendre: très peu de touristes), et ayant beaucoup de cachet: on sort un peu des sentiers battus pour découvrir encore plus d’habitations charmantes et atypiques ainsi que la Scuola Grande di San Marco sur laquelle nous sommes tombés par hasard et qui est magnifique !

IMG_5006

Burano

Notre premier arrêt qui est aussi le plus loin a commencé par l’île la plus excentrée: Burano. C’était un choix délibéré de notre part car la visite de cette île était la plus importante à nos yeux: nous voulions pouvoir en profiter au petit matin, lorsqu’il n’y a encore pas trop de monde. Cela nous permettait d’ajuster la durée de visite des autres îles qui bien qu’intéressantes n’étaient pas notre priorité.  Nous y sommes restés une bonne heure, ayant un planning très chargé.

Avec notre petit budget, nous n’avons malheureusement pas fait de visites sur l’île. Mais c’est avec bonheur que nous nous sommes perdus dans ces rues aux maisons aux mille couleurs. Sortir des sentiers battus et privilégier les petites rues aux axes principaux nous a donné l’impression d’être seuls au monde, surtout à une heure pareil (10h). Nous en avons profité pour flanner dans les rues: chaque tournant nous réservait son lot de surprises, une nouvelle palette de couleurs à découvrir ou encore des petites cours intérieures tellement mignonnes qu’on aimerait y déposer nos bagages et ne plus jamais en repartir.

IMG_5058

IMG_5094

IMG_5074

IMG_5083

IMG_5082

Mazzorbo

De Burano, vous pouvez directement rejoindre l’île de Mazzorbo à pied en empruntant un pont en bois, ce que nous avons fait. Cette île, très petite, est un tout petit Burano à elle tout seule où il fait bon se promener car très peu de touristes s’y attardent. Nous en avons fait le tour en une demie-heure, montre en main. La ville est tellement déserte qu’on y croise même des chiens en liberté, incroyable non? Les habitants, qui se déplacent en vélo, les laissent librement adossés au dos de leur porte sans peur aucune que quelqu’un ne vienne leur chaparder. Si vous souhaitez fuir la foule parfois anxiogène à Venise (on se marche vite tous dessus), échappez-vous sur Mazzorbo, vous ne serez pas déçus. Au contraire, si vous souhaitez avoir un avant-goût de Burano, commencez par Mazzorbo. Attention cependant, toutes les lignes ne desservent pas l’île de Mazzorbo, si vous vous trompez en chemin vous pourrez toujours la rejoindre grâce au pont en bois.

IMG_5041

IMG_5039IMG_5047

Murano

La visite de Murano a été pour moi une petite déception car, comparé à Mazzorbo et Burano, c’est beaucoup moins atypique. En comparaison, il s’agit d’un tout petit Venise: pas de belles maisons colorées en vue. Nos finances étaient serrées donc nous n’avons pas visité de soufflerie ni même le musée, hors de prix. Ceci ne nous a pas empêché en bord de rue de pouvoir voir gratuitement des souffleurs de verre qui laissent bien souvent leurs portes ouvertes aux yeux des passants dû à la chaleur des énormes fours qui servent à le chauffer pour le façonner. C’était un spectacle étonnant auquel nous n’avions jamais assisté et que nous sommes contents d’avoir pu voir au moins une fois dans notre vie. Autrement, Murano reste un île très (trop) touristique, les boutiques vendant du verre se succèdent et les prix sont exorbitants. C’est certes très joli mais nous ne nous y sommes pas attardés.

IMG_5132

Nous en avons profité pour manger dans un restaurant recommandé par le Routard: le « Trattoria busa alla torre murano ». Il est idéalement situé, nous avons pu manger en terrasse ce qui était très agréable. Les plats sont bons et faits maison mais les quantités petites pour le prix affiché. De plus, comptez 12% de taxe sur le prix de votre repas final, autant vous dire que nous n’avons pas pris de dessert.

IMG_5140

Le vaporetto

Bien que le pass vaporetto pour les îles coûte cher à la journée, si vous l’achetez, pensez bien à l’utilisation que vous en ferez surtout si comme nous vous ne l’achetez que pour un jour. Une fois de retour en ville, il vous permet de naviguer où vous le souhaitez, ce qui n’est pas le cas il me semble si vous achetez un simple billet en ville pour prendre le vaporetto qui longe le canal (à revérifier, il me semble qu’à l’heure ça coûte quand même 7€, mieux vaux investir pour celui à 20€ et penser sa journée en conséquent).

De Murano, nous avons profité de notre pass pour reprendre le vaporetto direction cette fois-ci la Place Saint Marc (la boucle était bouclée).

IMG_5156

Après un changement de vaporetto, nous avons remonté tout le canal et admiré les devantures bordant la lagune.

IMG_5244

Ceci nous a permis de faire autant d’arrêts que nous le souhaitions selon les quartiers que nous voulions explorer. En fin de journée, nous avons de nouveau pris le vaporetto pour aller manger à l’autre bout de la ville pour admirer le coucher de soleil sur les bords de Dorsoduro.

IMG_5252

Le soir nous avons pu le reprendre et découvrir une Venise mystique en admirant la lagune de nuit avec ses porches bordant l’eau et ses marches disparaissant dans les eaux sombres du canal. C’était magique ! Cependant un conseil: comme pour le métro, faites attention aux horaires de nuit pour le vaporetto.

IMG_5293

Le pass nous a permis de voir des choses et de visiter des endroits que nous n’aurions peut-être pas pu faire si nous ne l’avions pas acheté. Si comme nous votre budget est serré je vous conseille juste de ne pas vous laisser déborder par le temps pour profiter de tout ce que vous souhaitez faire 🙂

J’espère que cet article sur les îles de la lagune vous aura plu, n’hésitez pas à poser vos questions mais aussi à l’alimenter par vos conseils et petites astuces 😉

Publicités

Une réflexion sur “Venise #1 – Les îles de la lagune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s